mercredi 5 octobre 2016

Refuser la disparition du livre mais pas son évolution !

Avec son Fahrenheit 4.0 – Essai sur la disparition du livre, paru cet été aux éditions de L'Harmattan, Thierry Charles semble bien avoir rédigé le testament philosophique de la culture littéraire. Je réfute dans Viabooks (lire ici : La disparition du livre est-elle inévitable ?) cette vision pessimiste. Je vois en effet (et celles et ceux qui suivent la partie visible de mon travail de veille sur les réseaux sociaux également) dans les mutations des pratiques de lecture et dans les nouvelles formes de narration, des raisons de croire dans l'avenir de la fiction et de la lecture.