mardi 25 janvier 2011

Lectures Digitales - Institut du Numérique Université Paris Ouest


J'ai le plaisir de participer à l'organisation des premières rencontres du club "Humanités et sociétés digitales", qui se dérouleront le mercredi 23 mars 2011 sur le thème des LECTURES DIGITALES, et qui s'inscrivent dans un cycle consacré aux consommations numériques, mené par l'Institut du Numérique de l'Université Paris Ouest Nanterre La Défense.

L'Institut du Numérique vient de lancer son site dédié et m'a en cette occasion posé quelques questions sur la digitalisation de l'édition et ses impacts sur la lecture...


Extrait de l'interview

"OuestDigital : Au-delà de la question de la structure de l'industrie qui occupe naturellement les esprits, on peut s'attendre à des modifications substantielles de la manière même de lire. Lesquelles vous semblent les plus significatives ?

Lorenzo Soccavo : Le Web 2.0 a déjà modifié nos comportements de lecture. Ces mutations migrent aujourd'hui sur des dispositifs connectés comme les smartphones et les tablettes Internet comme l'iPad. Nous entrons ainsi dans une phase sans doute capitale d'éditorialisation du Web. Et concernant la lecture nous pouvons en effet déjà distinguer au moins trois tendances : – Une lecture plus fragmentaire, corollaire d'une lecture enrichie : la lecture devient moins linéaire et davantage extensive, au-delà du texte, elle s'ouvre au multimédia... – Une lecture dite sociale, corollaire du développement des réseaux sociaux : une lecture commentée, partagée sur les réseaux sociaux, enrichie par l'écriture de lecteurs contributeurs... – Une lecture connectée, corollaire du développement du cloud computing : une lecture en streaming sur le modèle de l'écoute de la musique."