samedi 17 mai 2014

Edition numérique francophone indépendante : un soufflé qui retombe ?


J'ai actualisé une nouvelle fois la liste des éditeurs numériques francophones.
Une trentaine en avril 2011, cent soixante référencés à ce jour de mai 2014 et, ce que je constate à mon niveau : un fort ralentissement dans le nombre de nouveaux entrants.
 

Au moins quatre causes à cela :
  
- Le peu d'aide au lancement et au développement de telles structures innovantes dans un secteur culturel dont la préoccupation principale est de prolonger le présent le plus longtemps possible...
- Des nouveaux dispositifs de lecture mal conçus en termes de pensée design et d'ergonomie...
- La puissance commerciale et financière léonine des industries culturelles qui accaparent et orientent le marché grand public à leur bénéfice et au détriment des acteurs indépendants...
- Le recours massif des auteurs putatifs à des prestataires de services et le développement du nombre d'auteurs-éditeurs qui ne recourent plus à l'édition qu'elle soit imprimée ou numérique...
Il faut y ajouter au moins je pense la somme des incertitudes actuelles sur ce qui sortira à terme comme nouvelle(s) forme(s) de narration du creuset des nouveaux dispositifs et des nouvelles pratiques de lecture.
L'avenir s'annonce donc passionnant !