mercredi 13 juin 2018

Notre survie dépend des lecteurs !

Défendre coûte que coûte l'idée, même si elle apparaît complètement folle, que la survie de notre espèce animale dépend des lectrices et des lecteurs de fictions littéraires, car ils sont entrainés à expérimenter l'habitabilité de mondes possibles. 
Voilà ce que j'ai essayé de faire dans cette Web TV des Rendez-vous du Futur
Dans mon essai en chantier je conclus en écrivant ceci : "La texture du réel, que généralement nous appelons le contexte, est tissée de nos propres récits, des récits que nous nous en faisons, mais bien trop souvent il s'agit en fait presque exclusivement de récits qu'un grand nombre d'entre nous se laisse en vérité imposer par seulement quelques-uns et sans les interpréter, sans en faire vraiment la lecture. Si la liberté vient un jour aux hommes et aux femmes, elle viendra des lectrices et des lecteurs.". Qu'en pensez-vous ?

Lorenzo_Soccavo_RDVF_juin 2018