mercredi 9 décembre 2009

Une méthodologie dédiée au business development de l'édition et des métiers du livre

Tandis que la société et ses usages de consommation de biens culturels évoluent perpétuellement et apparemment de plus en plus rapidement, l'innovation peut surgir de partout !

La représentation graphique ci-dessus explicite une méthodologie particulièrement dédiée au business development de l'édition et des métiers du livre. Dans la représentation proposée, l'axe vertical figure le travail de R&D en stratégies de l'innovation. L'axe horizontal figure le travail orienté Business development.
Il faut considérer ces deux postes comme des curseurs que nous pourrions déplacer chacun sur leur axe respectif.
Logiquement la situation de départ, au commencement des travaux de R&D et de business development, correspond à une phase initiale de préparation (cahier des charges…), qualifiée ici dans la représentation de “État actuel – Définition du projet”. Il s'agit de la phase de départ, numérotée 1.
En déplaçant les deux “curseurs” sur leurs axes, l’expert déploie une activité de veille stratégique et concurrentielle, de benchmark et de détection des usages émergents (orientés BtoB et/ou BtoC). C'est la phase 2, laquelle recouvre entre autres les différents aspects relevant de la veille stratégique.
En déplaçant encore plus les deux “curseurs” et en les éloignant sur leurs axes, l’expert déploie une activité pure de prospective, positionnable sur des échéances à court, moyen et long terme. C'est la phase 2'.
Dans la pratique, les phases 2 et 2' sont mises en œuvre conjointement. C'est en jouant intellectuellement, à un niveau conceptuel, sur l'écartement entre ces curseurs : R&D en stratégies de l'innovation, et, Business development, que l'expert peut concevoir un produit ou un service éditorial, à la fois innovant, et, en phase avec les possibilités techniques et les réalités du marché.
Dans ce que nous pourrions définir comme la zone de tensions créatrices entre 2 et 2', se libère alors le juste espace, la fenêtre de tir, pour la conception, la réalisation et le lancement de tels produits ou services.
C'est cette étape qui est figurée dans la représentation par “Commercialisation d'un produit, d'un service innovant”. La phase 3. Laquelle, à son tour, peut prendre position en phase 1 d'une nouvelle étape et générer un nouveau processus.
Cette représentation peut ainsi servir de modèle pour enclencher une réflexion et un processus opérationnel de structuration d'une offre commerciale innovante et de sa chaîne de valeur.
La méthode des scénarios prospectifs trouvera sa place légitime en phase 2'.
N.B. : illustration et commentaires sont extraits du Livre Blanc sur la Prospective du Livre et de l'Edition. Ils n'ont aucune prétention à la perfection et tous les apports constructifs seront accueillis avec reconnaissance ;-)