lundi 21 novembre 2011

Quid des apprentissages de la lecture au temps des e-incunables ?

De récents échanges avec Christian Jacomino (Docteur en sciences du langage, linguiste et pédagogue, créateur et directeur de l'atelier "Voix Haute" de lecture et de pédagogie du français, et auteur du site de référence Voixhaute.net) m'ont conduit à me questionner sur les problématiques d'apprentissages de la lecture, en rapport avec les mutations que nous connaissons au niveau des dispositifs et des pratiques de lecture, dans le cadre du passage de l'édition imprimée à l'édition numérique.
   
Je me demande, dans la perspective de mon récent post : Trois chantiers pour la prospective du livre, dans quelle mesure cet axe devrait-il, pourrait-il, être un quatrième chantier à ouvrir, pour la prospective du livre s'entend. Qu'en pensez-vous ?
  
En attendant, deux ouvrages parus aux éditions NumérikLivres, dans la collection que j'y dirige : Comprendre le Livre Numérique, peuvent apporter un éclairage sur ces questions :
- "Manuels scolaires et albums augmentés : enjeux et perspectives pour une pédagogie du 21e siècle", par Michèle Drechsler, actuellement inspectrice de l'Education nationale chargée de mission préélémentaire, après avoir été enseignante, directrice d'école et formatrice au centre transfrontalier de la Moselle.
- "L'enfant et la tablette : genèse du livre numérique jeunesse", par Laure Deschamps, journaliste spécialisée dans les usages du numérique, créatrice et rédactrice du site La souris grise, consacré à la critique indépendante des applications ludo-éducatives et à la veille sur les usages numériques des enfants.