dimanche 24 avril 2016

Du bienfait des accidents dans Le Voyage Intérieur du Lecteur Chapitre 18

Le 18e chapitre de l'essai Le Voyage Intérieur du Lecteur est en ligne ici, consultable gratuitement avec la possibilité de laisser vos commentaires, critiques et suggestions.
« Un roman, c'est un miroir qu'on promène le long d'un chemin », dit-il. Alors imaginons Stendhal se promenant réellement avec un miroir le long d'un chemin. Faisons lui un croche-pied, mettons une pierre sur son chemin... Et hop ! il prend conscience alors de comment il est en train d'écrire, et si cela nous arrivait prendrions-nous alors conscience de comment nous sommes en train de lire ?
C'est ainsi qu'en complément de l'exploration spatiale de l'espace intérieur du lecteur de fiction, nous allons commencer avec ce chapitre à explorer ses dimensions temporelles...