vendredi 11 novembre 2016

Presque 200 start-ups du livre en 2016

La dernière actualisation 2016 de la liste des éditeurs numériques francophones (édition pure-player) vient d'être mise en ligne [ y accéder gratuitement ].
 
Au regard de l'évolution, tant de l'interprofession du livre que des usages, d'un côté du très lent développement de cette forme d'édition, et d'un autre de l'arrivée trompettes sonnantes de la réalité virtuelle et de ses casques, de la possible convergence jeux vidéos / réalité virtuelle / édition (?), et de l'emploi répété à outrance et parfois abusif de "narration", "récit"..., comme qualificatifs vendeurs, la question se pose de savoir s'il serait ou pas judicieux d'inclure dans cette liste une rubrique dédiée aux productions..., comment dire : de narrations assistées par ordinateurs ? ;-)

Quelles seront demain les limites de l'édition ? 
L'édition est-elle soluble dans le numérique ?  Dans le transmédia ?
Pourrait-elle à terme disparaitre comme disparurent les ateliers de copistes avec le développement de l'imprimerie ? 
Suffit-il que "ça" fasse récit pour que cela soit de l'édition ?
Là, notre attention doit se porter sur l'émergence de nouvelles écritures pour des médias interactifs numériques.
 

Une édition sans éditeurs ?


Wikipédia définit l'édition comme : "filière de l'industrie culturelle consacrée à la production et à la distribution de produits culturels et d'information." (page consultée le 10/11/2016 17:20).
Pouvons-nous y lire le périmètre d'une édition sans éditeurs ("L'éditeur ou l'éditrice est un métier dont l'activité consiste à examiner des manuscrits littéraires, scientifiques, techniques ou musicaux dans le but d'en imprimer et reproduire un certain nombre d'exemplaires et d'en assurer ensuite la diffusion auprès des libraires et autres points de vente." - Wikipédia, page consultée le 10/11/2016 17:30), comme en prolongement, par une voie détournée, à l'ouvrage éponyme d'André Schiffrin ?
 
La question se pose donc bel et bien de savoir si le plus important est que cette liste reste telle quelle sur la voie qui lui a été tracée lors de sa création, ou bien, qu'elle intègre plus largement d'autres genres de productions culturelles "narratives" / documentaires, ou encore, que de liste (de maisons) d'éditions elle devienne liste d'éditeurs (?)... A suivre...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire