Ce blog ne propose AUCUNE publicité mais vos filtres peuvent y bloquer l'affichage des images, vous pouvez les désactiver sans risques.

mardi 20 avril 2010

Se représenter la reconfiguration de la chaine du livre

Je fais le pari sur ce blog de P.L.E. Consulting, quitte à avoir moins de visiteurs, de réfléchir sur le devenir des livres et sur l’avenir de la lecture. Cette réflexion personnelle, depuis plusieurs années enrichie et fondée sur un travail permanent de veille et d'analyse, peut avoir par ailleurs des applications très concrètes pour définir, expérimenter et mettre en place de nouvelles chaînes de valeur pour l'édition.
Comme un bon schéma vaut souvent mieux que de longs discours théoriques, voici donc une nouvelle proposition de représentation de l'évolution de la traditionnelle "chaîne du livre" :

Comme toujours il ne s'agit là que d'une incitation au débat. Une simple proposition de départ pour une réflexion collective. Cela n'est-il pas plus constructif que de se contenter de relayer les billets des blogs anglo-saxons ? Ce blog de P.L.E. Consulting pourrait lui aussi, comme d'autres, publier une dizaine de billets quotidiens, se contentant en fait de citer et de renvoyer vers les publications des autres blogs faisant de même. Mais quel intérêt ?
Les professionnels francophones de la “chaîne du livre” ont besoin aujourd'hui d’une information réfléchie, structurée et mise en perspective. Ils ont besoin d’analyses ciblées pour développer leurs marchés et leurs lectorats. Ils ont besoin de pouvoir enrichir leurs points de vue des avis critiques d’experts indépendants.

5 commentaires:

  1. Bonjour Lorenzo,
    quand vous dîtes "se contenter de relayer les billets des blogs anglo-saxons ? Ce blog de P.L.E. Consulting pourrait lui aussi, comme d'autres, publier une dizaine de billets quotidiens, se contentant en fait de citer et de renvoyer vers les publications des autres blogs faisant de même. Mais quel intérêt ?"
    Voulez-vous dire que puisque d'autres le font déjà, inutile pour vous de le faire ou que la démarche même n'offre pas d'intérêt?

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour bzibzou,
    A la vérité un peu des deux : relayer l'actualité anglo-saxonne des évolutions de l'édition, du livre et de son marché est, bien entendu, nécessaire, mais guère suffisant.
    Le contexte, le marché, les règlementations etc. français et européens sont souvent différents.
    Et, d'une part, beaucoup de blogs s'en contentent, et se citent les uns les autres, renvoient les uns vers les autres (cela génère beaucoup de trafic, encombre les agrégateurs RSS, donne l'impression fausse d'un grand nombre d'informations alors que la même est reprise des dizaines et des dizaines de fois, contribue à l'infobésité ;-( et puis, d'autre part, ne pourrions-nous pas réfléchir par nous-mêmes, avec nos spécificités, en particulier francophones ? Ne pas toujours nous prosterner sur tout ce qui vient des USA ? (La barrière de la langue est encore plus importante mais il se passe en Asie des choses qui seront sans doute déterminantes pour l'avenir du livre (au niveau des interfaces de lecture, des technologies d'affichage...). N'oublions pas qu'historiquement nombre de nos inventions européennes (comme... le papier) viennent de Chine ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Merci pour cette réponse Lorenzo.
    Pour ma part, je trouve beaucoup de plaisir et de qualité d'information dans la lecture d'Actualitté, Aldus ou eBouquin. Ils lisent l'information ailleurs (parfois sur des sites dont je n'avais jamais entendu parler), prennent la peine de la traduire et de mettre à disposition du lecteur la source. Parfois, ils produisent également de l'information originale, ils ont quand même leurs entrées dans le milieu et les nouveaux acteurs francophones de l'industrie du livre numérique sont avides de communication. Bref ils remplissent le rôle d'intermédiaire qu'on attend d'un média (et le blog en est un) tout en ajoutant une couche de commentaire (l'essence même du blog).
    Je n'ai ni l'impression qu'ils se prosternent devant tout ce qui vient des USA ni qu'ils négligent l'innovation venue d'Asie.
    Lorenzo j'ai lu Gutenberg 2.0 et je lis ces blogs, je n'y vois rien d'incompatible, juste une différence de temporalité: vous êtes dans la perspective de l'histoire, ils sont dans l'actualité d'une industrie, comme il existe des blogs sur toutes les autres industries remplissant la même fonction et trouvant un même public de lecteurs.
    Cordialement.

    RépondreSupprimer
  4. @ Bzibou : Certes ! je ne nie pas cela et je ne pensais pas spécialement à ces blogs que vous citez (surtout eBouquin qui est en effet très pertinent à mon avis).
    Ma critique était davantage d'ordre général sur la blogosphère dans son ensemble (et donc difficilement applicable au cas par cas, à moins de faire de la critique de blogs, les points forts et les points faibles de tel ou tel et là n'est pas mon travail).
    Cela dit, nombre de blogs (comme feu NouvoLivrActu que j'avais lancé et animé de 2005 à 2009) se focalisent beaucoup sur les nouveaux dispositifs de lecture (le hardware en quelque sorte) et beaucoup moins sur la lecture et ses mutations.
    (Et aussi, quelques éditeurs ou acteurs de l'interprofession du livre m'ont dit parfois se sentir submergés par toute cette info souvent redondante des blogs et ne pas la trouver forcément pertinente par rapport au marché français et à leurs préoccupations sur le terrain...)
    Mais, en effet, il n'y a rien d'incompatible entre ma démarche et celles de tous ces blogueurs, comme vous l'exprimez très bien (merci ;-) je suis : "dans la perspective de l'histoire, ils sont dans l'actualité d'une industrie" :-)
    Bien cordialement

    RépondreSupprimer
  5. L'un n'empêche pas l'autre Lorenzo, actualité et réflexion; la "perspective de l'histoire", je ne sais pas si j'ai la prétention d'aller jusque-là, plus modestement partager ma veille au quotidien sur une histoire passionnante en train de s'écrire devant nous. Et cela en toute indépendance. Je continue toujours à te lire avec intérêt. Merci à Bzibou pour son petit mot.

    RépondreSupprimer