vendredi 22 janvier 2010

Le spectre d’une troïka Amazon-Google-Apple ?

Dans un secteur économique en pleine mutation, avec, d’une part, des innovations technologiques disruptives, d’autre part, l’arrivée de nouveaux concurrents avec des cultures d’entreprises et des intérêts financiers différents qui tendent à une reconfiguration de la diffusion-distribution des livres, et avec, à l’horizon, le spectre d’une troïka Amazon-Google-Apple, les professionnels du livre et de l’édition, notamment francophones, ont intérêt à faire preuve d’intelligence… économique.

Un spectre n’a heureusement pas vocation à s’incarner dans la réalité. Mais la peur qu’il suscite peut déclencher des réactions inappropriées, une suractivité désordonnée, voire carrément de la panique, tout aussi bien qu’une totale paralysie.
Dans ce contexte, où les pouvoirs publics calment le jeu en promettant des subventions alimentées d’emprunts et de taxes nouvelles, voire de nouvelles lois et réglementations (comme quoi le qualificatif de “nouvelles” ne s’applique pas forcément à des nouveautés), et où, de plus, le lobbying devient la recette des arrière-cuisines, les professionnels du livre et de l’édition, notamment francophones, auraient intérêt, à défaut d'ouvrir leurs portes, d'ouvrir les fenêtres pour respirer un peu l’air frais du siècle.

« Tout va très bien madame la marquise »

Pour être assuré de posséder un avantage compétitif décisif, le décideur doit pouvoir bénéficier au bon moment de l’information stratégique qui répond précisément à ses besoins.

Aujourd’hui, même si tout Saint-Germain-des-Prés entonnait en chœur : « Tout va très bien madame la marquise », tout n’irait cependant pas mieux ;-)

Le simple suivi du flux continu d’informations, la consultation des sources ouvertes disponibles, une “veille maison” aux interprétations soumises aux variations climatiques internes (climat social de l’entreprise, tensions salariales…) ne peuvent suffire en situation de crise.
Le renseignement qui fait sens, qui favorise l’orientation et les indications précises, par rapport aux données brutes, est logiquement plus productif qu’un simple traitement automatisé de l’information ouverte, soumis ensuite à un brainstorming en interne. Ce renseignement, souvent directement ou indirectement de source humaine, n’est pertinent que s’il n’émane pas de sa mare ou de sa propre basse-cour, mais s’il vient de l’extérieur, d’une écoute attentive des échanges sur les réseaux, et s’il fait l’objet d’un traitement et d’un signalement à court terme.

La veille stratégique (technologique, concurrentielle, etc.) et la recherche documentaire dédiée (veille juridique, benchmark…) d’informations ouvertes, doivent ainsi s’armer d’une phase complémentaire d’investigation, qui se décompose en plusieurs étapes :
=> Détection et écoute
=> Traitement
=> Analyse
=> Interprétation
=> Synthèse des renseignements obtenus, le tout pour déboucher sur une reformulation opérationnelle en termes de :
- prises de décisions et de conduites de projets,
- anticipation et maîtrise des risques.

P.L.E. Consulting se met au service des acteurs de l’interprofession du livre, pour leur proposer de telles prestations dédiées, d’aides à la prise de décision et à la conduite de projets innovants, d’anticipation et de maîtrise des risques, adaptées au contexte et aux problématiques actuelles de leurs métiers.
Sur simple demande, et après un ou deux rendez-vous indispensables d’évaluation de vos besoins réels, P.L.E. Consulting vous adressera, gracieusement et sans aucun engagement de votre part, une proposition détaillée, argumentée et chiffrée.